La sacro sainte ortie!

Trois de ses applications inattendues

 #DIY

L’ortie c’est un peu la Cindy Sanders des plantes :  personne ne l’aime. Malgré cela, elle est partout, elle recèle de propriétés incroyables, encore trop méconnues de nos jours…et dire que certains s’obstinent à la badigeonner de RoundUp.

On a tous ces souvenirs d’affreuses douleurs (qui ne sont finalement qu’ultra temporaires) quand notre bout de doigt a malencontreusement effleuré cette fichue plante. Mais ce n’est qu’une manière parmi d’autres de se protéger des agressions extérieures. Dès qu’elle est hachée, ébouillantée, séchée, infusée ou encore broyée, l’ortie vous offrira sans cris et larmes toutes ses merveilleuses vertus!

Alors filez à la cueillette avec une bonne paire de gants en évitant bien sûr les orties de bordures d’autoroute, d’aéroports ou de cultures agricoles…

Quelques recettes parmi beaucoup d’autres à base d’ortie :

Eau fortifiante pour les cheveux :

Mélangez 2 cuillères à soupe d’ortie séchée (ou deux bonnes poignées de feuilles fraiches) dans 1litre d’eau bouillante et laissez infuser 15 minutes. Utilisez ensuite cette infusion comme dernière eau de rinçage après vos shampoings et après-shampoing.

Masque pour peaux déshydratées :

Ébouillantez une poignées de feuilles fraiches d’ortie pendant 30 secondes, hachez les puis appliquez les telles qu’elle sur votre visage. Laissez agir 5 à 10 minutes.

Entretenir un parquet :

Prévoyez une bonne quantité d’orties fraiches, et frottez votre parquet avec, il deviendra plus propre et plus lustré grâce à elles.

Il faudra veiller à ne pas confondre l’ortie avec le lamier, même si ce dernier n’est pas nocif. Un seul moyen de le savoir : si la plante pique c’est la bonne, sinon passez votre chemin.

Une fois que vous aurez apprivoisé l’ortie, vous ne pourrez plus vous passer de cette plante sans gène, rebelle et si généreuse à la fois.

Fanny Desfray

11 janvier 2017