AJOUTER DU SUCRE DANS MON SHAMPOING ?

Fanny a testé pour nous!

Ajouter du sucre à sa noisette de shampoing juste avant de la faire mousser, c’est la dernière tendance beauté incontournable, à se demander comment nous avons pu passer à côté durant tout ce temps… Au menu, des bienfaits à la pelle : stimulation du renouvellement cellulaire et de la micro-circulation, élimination des impuretés, et au final activation de la pousse des cheveux.

Il est clair que l’idée est simple comme bonjour, très économique et pleine de bon sens. Pourquoi oublierait-on le cuir chevelu qui est aussi un épiderme se régénérant sans cesse et qu’il convient d’exfolier de temps en temps.

J’ai donc attendu impatiemment mon prochain passage au bac pour pouvoir tester ce nouvel adjuvant apparemment révolutionnaire. Mais après avoir suivi les étapes religieusement, c’est un peu frustrée que je constate que mon gommage n’a duré que quelques secondes… j’en rajoute encore et encore mais toujours le même constat : le sucre fond presque instantanément.

L’idée est donc assez novatrice mais, pour ma part, le résultat n’est pas au rendez-vous. Un gommage doit durer au moins quelques minutes pour être réellement efficace. Je décide donc de changer d’ingrédient et de prendre du marc de café, plus long à faire partir au rinçage, mais cette fois sacrément efficace, avec de délicieuses sensations à la clé!

A défaut d’être conquise par l’ajout de sucre dans mon shampoing, je l’ai été par l’idée du gommage crânien! À réaliser une à deux fois par mois seulement au risque de surexciter les glandes productrices de sébum!

Fanny Desfray