FILL IT UP: LE CONCEPT ANTI-PET!

Un label et des établissements publics s'unissent contre l'eau en bouteille plastique

La Suisse est considérée comme étant le château d’eau de l’Europe, pour rappel, le Rhône et le Rhin sont enfants de nos Alpes. L’eau du robinet, rigoureusement contrôlée, y est excellente, les fontaines publiques sont plus nombreuses que les distributeurs à billets, et pourtant, les ventes de minérales en bouteilles se portent à merveille.

D’après un rapport publié par l’Association suisse des sources d’eaux minérales et des producteurs de soft drinks (SMS), le marché suisse de l’eau minérale a connu une croissance de 4,7% en 2015, portant la consommation globale à 964,9 millions de litres par an. Toujours d’après la même source, chaque habitant a bu environ 115 litres d’eau en bouteille, contre 72 litres pour les sodas et autres boissons.

FILL IT UP redore le blason de l’eau du robinet

« Sous le slogan FREE TAP WATER FOR SWITZERLAND, l’organisation FILL IT UP se veut une plateforme promouvant l’excellente qualité de l’eau du robinet en Suisse au travers d’un concept concret ».

Pour lutter contre l’aberration de l’eau en bouteille, Phil Bucher et Jurek Ruppen, qui sont à la base du projet FILL IT UP, ont une solution simplissime: faciliter et multiplier l’accès à l’eau potable en convainquant les entreprises, bars, restaurants et magasins d’offrir la possibilité à tout un chacun de venir remplir gratuitement sa gourde, son thermos ou…  sa vieille cornemuse réhabilitée en porte-boisson.

Les commerces partenaires sont reconnaissables grâce à l’autocollant FILL IT UP apposé à leur vitrine et recensés sur la carte du site www.fillitup.ch. (La plateforme étant flambant neuve, elle ne compte qu’une quinzaine de partenaires pour le moment). Qu’en retirent-ils? Une sacré coup de boost au niveau du karma, un petit greenwashing gratos et le bénéfice du passage fortuit d’assoiffés qui ont peut-être envie de consommer une tranche de tarte avec leur ration d’eau.

L’eau en bouteille 300x plus chère que l’eau du robinet!

On vous l’expliquait dans la vidéo ci-dessous, l’eau en bouteille est un luxe superflu. Jusqu’à 300x plus chère que l’eau du robinet, elle explose les scores en matière d’énergie grise, pour sa production et son transport. Le PET, dont sont faites les bouteilles, est un dérivé du pétrole qui mettra 400 ans à disparaître… ou plutôt à contaminer les sols et cours d’eau avec leur molécules plastiques. Ces molécules sont également des perturbateurs endocriniens, qui migrent du contenant au contenu, et finissent par être assimilées par nos organismes et fiche en l’air la biodiversité.

Rejoindre le mouvement

Vous avez un établissement et aimeriez rejoindre le réseau FILL IT UP?  Contactez l’organisation via leur email fillitup@nnim.ch en mentionnant votre adresse et le site Internet de votre entreprise. Vous serez ajoutés sur la carte et recevrez un sticker à coller sur votre vitrine.

Et pour les autres? Rien de plus simple que de participer! Il suffit de boycottez l’eau en bouteille en faisant l’acquisition d’une gourde que vous remplirez grâce aux stations répertoriées sur la carte FILL IT UP. Si toutefois vous êtes trop timides pour aller quémander de l’eau dans un commerce, il vous reste toujours la possibilité de relancer l’application Pokémon Go, puisque la quasi totalité des fontaines de notre planète y ont été converties en Pokéstops!

Plus sérieusement, je vous conseille vivement de télécharger l’application participative WeTap qui permet de localiser, d’enregistrer et de noter les fontaines publiques de notre globe.

À noter qu’une gourde brandée FILL IT UP garantie sans BPA sera prochainement disponible sur le shop du site!

Plus d’infos sur:

Leïla Rölli