ECOSIA PART REVERDIR L’INDONÉSIE

Le moteur de recherche qui plante des arbres s'associe à un nouveau projet

Quoi? Vous ne connaissez pas Ecosia? Et pourtant nous n’arrêtons pas d’en parler par ici! Ecosia c’est le moteur de recherche préféré des internautes éclairés, puisqu’il reverse 80% de ses bénéfices à des associations qui plantent des arbres au Burkina Faso, au Pérou, à Madagascar et dès à présent, aussi en Indonésie!

Depuis 2009, les désormais 3 millions d’utilisateurs d’Ecosia ont planté plus de 7 millions d’arbres à travers le monde, et tout ça, en surfant pépère sur le net, sans bouger de chez eux et sans dépenser un sous. Pour la leçon de rattrapage, vous pouvez vous rendre sur cet article:

ECOSIA, LE MOTEUR DE RECHERCHE ÉCOLOGIQUE

Ecosia en Indo

Dès maintenant, les recherches effectuées via le moteur Ecosia permettront donc de planter des arbres non seulement au Pérou, à Madagascar et au Burkina Faso, mais également en Indonésie grâce à un partenariat établi avec les communautés vivant au pied du Mont Saran à Bornéo dont la forêt luxuriante abrite des familles d’Orangs-outans, entre autres.

Ce n’est un secret pour personne, les forêts indonésiennes sont décimées depuis les années 70 au profit de plantations de palmiers à huile pour satisfaire aux besoins des géants de l’agro-alimentaire, toujours friands d’ingrédients bon marché.

« En mai 2014, des chercheurs de l’université du Maryland concluaient, dans la revue Nature Climate Change, après étude de photos satellite, que l’Indonésie a sacrifié six millions d’hectares entre 2000 et 2012. Au cours de la seule année 2012, 8 400 km2 de forêt ont été coupés, dépassant pour la première fois le niveau du Brésil (4 600 km2 perdus en 2012). Et 40 % de cet abattage avait lieu dans des zones où il était censément interdit ou restreint. » Le Monde.fr

La résistance s’organise

Pour préserver les 25 000 hectares de forêts montagneuses du Mont Saran de la destruction, la Fondation Gunung Saran Lester, a déjà commencé à planter des forêts qui offriront un revenu stable à ceux qui s’en occupent et constitueront un bouclier pour l’une des zones les plus riches en biodiversité au monde.

Créée en 2017 par douze villages indigènes au pied du Mont Saran, la Fondation Gunung Saran Lester s’appuie sur le succès la fondation Masarang (une région voisine) et l’expertise de son fondateur Willie Smits qui depuis 2001, offre des alternatives durables et lucratives aux communautés locales de Masarang. Grâce à de petits projets éthiques, les populations ne se voient plus contraintes de vendre leurs terres aux entreprises productrices d’huile de palme. Bel exemple, la Tengkawang Factory (vidéo ci dessus), une usine équitable et zéro déchet qui extrait une huile de haute qualité à partir de graines de l’arbre de Tengkawang.

Masarang en 2002, la forêt est clairsemée:

Masarang en 2016, grâce à la fondation de Willie Smits, la forêt reprend ses droits:

Ecosia sait que ce combat n’est pas de tout repos:

« Les multinationales qui incendient les forêts primaires pour faire de la place aux monocultures de palmiers à huile recouvertes de pesticides sont très puissantes dans la région. Mais on ne devrait pas pour autant sous-estimer les trois millions d’Ecosiens, l’expertise de Masarang et la détermination de la communauté autochtone ».

Un projet porteur d’espoir que nous tous, internautes du monde entier, pouvons soutenir en utilisant ce moteur de recherche… et en diminuant drastiquement notre consommation d’huile de palme!

Pour plus d’infos et pour installer Ecosia rendez-vous sur: www.ecosia.org c’est simple et c’est gratuit!

Pour en savoir plus sur l’huile de palme, la vidéo En Vert Et Contre Tout:

Leïla Rölli