VIDÉO: LAURE & FABIANA, WATERDROP DNA

Et toi fé koi? La mini série des bonnes idées écologiques

En Vert Et Contre Tout donne la parole à ces personnes qui, par leurs bonnes idées et leur motivation, nous permettent de réduire notre empreinte écologique au quotidien.

BANG BANG AGENCY & WATER DROP DNA

Dans ce 4e épisode, Laure et Fabiana nous expliquent ce qui les a menées à créer BangBang Agency, une agence spécialisée dans le marketing durable et la communication positive. Elles nous parlent aussi de leur projet Water Drop DNA soutenu par Mike Horn, un projet citoyen qui a pour but d’analyser la qualité de l’eau des lacs et des océans afin de sensibiliser la population aux problématiques liées à la pollution de l’eau.

Le projet Water Drop DNA, lancé par l’agence Bang Bang et soutenu par Mike Horn, a pour but d’analyser la qualité de l’eau de « ton lac et de celui des océans ». Une seule goutte d’eau suffit pour déterminer la diversité, les virus, les microbes, les bactéries présents dans l’eau. Une manière simple originale et intelligente de sensibiliser et d’impliquer la population dans la lutte pour la protection de l’environnement et la préservation de la qualité de l’eau.

Et c’est là toute l’originalité du projet! Il permet aux citoyens, petits et grands de s’impliquer réellement dans ces analyses en participant à l’un ou l’autre des prélèvements lacustres prévus, le prochain c’est ce lundi 15 mai à Lausanne, ou en soutenant le crowdfunding mis en ligne sur Wemakeit.

De son côté, Mike Horn participe à l’opération en prélevant des échantillons dans les océans tout au long de sa fabuleuse aventure Pole2Pole. Il donnera ainsi des données précises et inédites sur la santé actuelle de nos océans.

DES PARTENAIRES SCIENTIFIQUES 3.0

Pour mener à bien ce projet, Bang Bang collabore avec le laboratoire de « Citizen Science » Hackuarium, qui coache l’agence pour les analyses locales. Pour les analyses dans les eaux internationales que traversera Mike Horn, c’est l’équipe de scientifiques de IndigoV  Expedition qui est en charge. Elle a été choisie pour son initiative audacieuse de crowdsourcer les données océanographiques en équipant chaque navigateur de kits de prélèvement d’eaux ADN.

Leïla Rölli