GREEN SUNDAYS: VIVRE SANS CONSOMMER DE L’ANIMAL?

Un journaliste d' "Envoyé spécial" passe 45 jours dans la peau d'un végane

Green Sundays: les dimanches, En Vert Et Contre Tout vous propose un film, un documentaire ou un reportage en lien avec l’écologie. Quelques images pour prendre conscience que chaque choix, chaque achat est une prise de position.

Envoyé spécial : Peut-on vivre sans consommer de l’animal?

Dans le cadre du mois végane romand, nous vous proposons de voir ou de revoir ce reportage d’Envoyé spécial diffusé en avril 2015, dont le sujet est plus que jamais d’actualité.

Paul Sanfourche, journaliste d’investigation pour Envoyé spécial s’est lancé le défi de vivre 45 jours dans la peau d’un végane. L’expérience démontre, entre autres, l’énorme quantité de produits de notre quotidien qui contiennent des substances d’origine animale, mais également la volonté des industriels de couper le lien entre animal vivant et produit fini pour éviter de susciter la prise de conscience du consommateur.

Attention, ce reportage comporte des scènes qui peuvent choquer, c’est pourquoi il est déconseillé au public de moins de 10 ans.

Bonne séance!

Leïla Rölli

ENVOYÉ SPECIAL – PEUT-ON VIVRE SANS CONSOMMER DE L’ANIMAL?

Cliquez sur l’image ci dessous pour accéder à la vidéo.

« Bien que notre survie alimentaire ne soit pas en jeu, nous continuons à surconsommer de la viande. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Chaque année, dans le monde, 60 milliards d’animaux sont tués pour notre consommation. Soit 280 milliards de kilos, contre 44 milliards en 1950. Une hausse constante, malgré les mises en garde des écologistes.

Adieu veaux, vaches, cochons et blousons de cuir

Viande, mais aussi savon, dentifrice, chaussures, allumettes… Parfois sans même nous en rendre compte, nous avons quotidiennement recours à des produits dont les composants sont d’origine animale.

Devons-nous nous préparer à une catastrophe écologique pour la planète ? Qu’en est-il du recyclage des déchets issus de l’élevage ? Paul Sanfourche, pour « Envoyé spécial », a tenté l’expérience de se passer de produits d’origine animale pendant quarante-cinq jours. Est-il vraiment possible de changer de mode de vie ?

[Sujet déconseillé aux moins de 10 ans]

Une enquête de Paul Sanfourche et Julien Ababsa. »

Source: Franceinfo