SUISSE: 1 MILLION PAR AN POUR SAUVER LES ESPÈCES?

Le parlement devrait se prononcer positivement

Bonne nouvelle pour les espèces en voie d’extinction! La Suisse souhaite débloquer un fond annuel d’1 million de francs en faveur de la préservation des espèces menacées.

Genève (Suisse): du lundi 26 novembre au vendredi 1er décembre,  se tient le 69e comité permanent de la CITES, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction.

L’événement accueille quelques 600 participants pour évaluer comment les 183 Etats partie appliquent les décisions récentes de l’ONU sur la lutte contre le trafic illégal des espèces. Le rôle de la CITES étant de réglementer le commerce international de plus de 35’000 espèces dans le monde.

Japon et tueries « scientifiques » de baleines sous la loupe

Parmi plus de 70 questions discutées cette semaine, le comité permanent devra également aborder le sujet épineux des programmes de recherche scientifique qui permettent au Japon de tuer des baleines.

Pour rappel, l’an dernier, le pays du Soleil Levant avait décidé de reprendre son programme « scientifique » après de longues discussions l’ayant amené à réduire son quota de capture des deux tiers.

333 baleines de Minke, dont plus de 200 femelles portantes ont été tuées depuis la reprise des recherches.

1 million par an

À l’occasion de ces discussions, la Suisse a annoncé sa volonté d’apporter une contribution d’un million de francs par an au secrétariat de la CITES. La décision doit encore être validée par le Parlement, mais ne devrait pas soulever de véritable opposition, vu le montant raisonnable engagé pour cette cause majeure.

Leïla Rölli