FRANCE: TROP DE VIANDE À LA CANTINE

Johan Reboul, "Le Jeune Engagé"

Le Jeune Engagé, c’est Johan Reboul. Il a 19 ans, il est étudiant, végétarien, allergique à l’huile de palme et amateur de voyages. Régulièrement, il prend la parole sur En Vert Et Contre Tout pour parler d’écologie positive et nous présenter quelques pépites durables chinées aux quatre coins de notre planète bleue.

LES ENFANTS MANGENT DEUX FOIS

TROP DE VIANDE À LA CANTINE

Article paru sur le site Le Jeune Engagé le 12.5.2017

Deux fois trop, c’est le nouveau constat que vient d’établir Greenpeace sur la consommation de viande dans les restaurations collectives chez les jeunes. Ceux-ci consommeraient deux fois plus que que les quantités recommandées par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES).

Ce « régime » a plusieurs conséquences importantes pour notre société. Premièrement, cette surconsommation de viande à l’échelle mondiale est responsable de 14,5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (notamment a cause d’une déforestation massive). Le fait que les cantines proposent seulement une alimentation à base de protéines animales induit les jeunes à penser qu’aucune autres alternatives existent pour bien se nourrir. Pire, ces menus indiquent que la consommation de viande est l’unique façon de manger équilibré.

Cela s’oppose radicalement avec la multitude d’études évoquant la nécessité de réduire notre consommation de viande de 2 à 3 portions par semaine. Si l’école ne joue pas son rôle d’éducateur en terme d’alimentation, cela aura une conséquence sur le long terme. D’autant plus que 10% des jeunes se considèrent comme végétariens ou végétaliens et donc ne sont pas représentés au sein des restaurations collectives.

Mais d’où vient cette surconsommation de viande? Plusieurs associations accusent les lobbies de l’agroalimentaire d’être trop présents dans les cantines. Distribution de kits pédagogiques, animation dans les classes ou encore affiches sur les plateaux-repas, les lobbies de la viande ont développé un business juteux à travers l’alimentation des plus petits.

Nous devons donc demander au gouvernement de mieux encadrer la restauration collective sur plusieurs points : interdire les lobbies, proposer des alternatives végétales pour permettre un choix varié, sensibilisation sur l’impact de l’alimentation et augmentation de produits biologiques et locales.

 

POUR SIGNER LA PÉTITION DE GREENPEACE FRANCE:

« MOINS DE VIANDE ET PLUS DE BIO À LA CANTINE »

 

« Le Jeune Engagé » Johan Reboul

Envie de découvrir l’univers du « Jeune Engagé »? Vite! Allez faire un tour sur son site: www.lejeuneengage.com