7 ASTUCES POUR SE DÉPOLLUER INTÉRIEUREMENT EN AYANT UN IMPACT ÉCOLOGIQUE POSITIF

Pour Nathalie, développements personnel et durable vont de paire!

Photo ©Bob Willoughby – Audrey Hepburn

Il est évident aujourd’hui que de rester les bras croisés à attendre qu’un miracle se produise pour sauver le monde à notre place est une utopie. Les discours fatalistes restent pourtant nombreux : « c’est la faute de nos politiciens », « il est de toute façon trop tard », « de toute manière que puis-je bien changer à tout cela, à mon échelle ? Je ne suis que moi ».

En effet, il est peut-être trop tard, oui. Peut-être qu’est-ce ainsi le dessein du monde. Mais si on essayait tout de même ? Si on tentait d’adopter une vision (version ?) plus positive, de se faire enfin du bien à nous-même pour que cela découle sur notre environnement extérieur, et qui sait, peut-être finalement changer les choses ?

C’est un sujet que j’ai déjà traité dans cet article et il me tient à cœur de vous partager quelques idées pour entamer cette écologie intérieure et extérieure :

1. Coupez la télévision

Dites adieu à la télé-réalité-faussée qui, au final, ne vous apprend que les avancées médicales en chirurgie esthétique ; au journal télévisé qui ne vous montre que la misère de ce monde chaotique : «mais comment survivre dans ce monde affreux ?» ; à ces publicités qui vous donne justement la fausse-bonne solution «voici nos supers médocs ! N’attendez plus pour goûter nos plats préparés bourrés d’additifs nocifs mais si savoureux ! Achetez la dernière voiture high tech et vous deviendrez quelqu’un!»

Dites bonjour à du temps supplémentaire pour faire des choses géniales (quand on sait qu’en moyenne, les français passent environ 3h42 par jour devant la TV, ça vous laisse BEAUCOUP de temps). Lisez des livres, investissez ces 25,9h supplémentaires par semaine pour intégrer une association, lancez-vous dans des projets créatifs ou écolos, reconnectez-vous à la nature, mettez-vous à la botanique ! La planète vous dit merci pour ces près de 241 kWh d’énergie économisée par année.

2. Mangez plus sainement

Boycottez les aliments trop sucrés – trop gras – trop salés – trop chimiques – trop paspourvous et les supermarchés – grandes surfaces – lobby de distribution – quivousprennentpourdes***

Allez le plus souvent au marché ou dans les épiceries du coin (en vrac et bio, encore mieux !) pour soutenir l’économie locale, les artisans, réduire les suremballages et privilégier les courts circuits, et surtout, manger des vrais produits, avec des vraies saveurs, qui vous apporteront de vrais nutriments et de l’énergie.

3. Faites de l’exercice

Avec du temps supplémentaire et de l’énergie à foison, vous n’avez plus d’excuses ! Les bienfaits sont si nombreux : oxygénation du corps, meilleure condition physique et meilleure santé, endorphines, réduction du stress…Alors, pourquoi ne pas remplacer vos trajets quotidiens à bord de votre auto diesel ( au carburant classé cancérigène par l’OMS et émettant près de 42,65 tonnes de CO2 sur l’ensemble du cycle de vie du véhicule selon l’ONG T&E – juste au passage) par des déplacements à vélo, ou par de la marche à pied ?

4. Méditez

Nous passons notre temps à être à 200 à l’heure, dans un monde qui fonctionne sans cesse en accéléré, où tout doit aller vite. Je ris souvent lorsque je me surprends à courir pour attraper le métro qui débarque, alors que je n’ai pourtant aucun impératif immédiat nécessitant de prendre CE métro. Et si nous faisions une pause ?

Par la méditation, vous revenez à l’instant présent, vous vous recentrez sur vous-même, vous soufflez un moment. Cela vous fera un bien fou et vous serez complètement revigoré, détendu. Que ce soit dans un endroit calme ou bien en vous focalisant sur le moment présent, peu importe. Ce qui compte c’est de respirer, d’observer, d’accepter ce qui vient. Cela ferait tant de bien au monde de ralentir !

5. Apprendre à s’aimer tel qu’on est et apprécier les choses simples

Il est temps de commencer à vous accepter ! Non, l’argent – le succès – vos biens ne feront pas de vous quelqu’un de meilleur et surtout, de plus heureux. La beauté de ce monde est dans sa diversité, et acheter cette doudoune en col de renard ne vous rendra pas plus belle / beau qu’un.e autre. Que vous soyez maigre, gros.se, grand.e, petit.e, blond.e, roux / rousse, avec un nez comme ci ou des seins comme ça est le fruit d’une rencontre génétique absolument fantastique !

Regardez-vous ! Vous êtes en vie ! Vous avez cette chance là ! Et le seul défaut que vous ayez est ce juge terrible dans votre tête qui vous pousse à croire que vous n’êtes pas assez bien tel que vous êtes. Vous voulez une bonne nouvelle ? Ce juge, c’est une illusion ! Alors hop, mettez-le dehors !

Une fois que vous aurez compris cela, peut-être allez vous arrêter d’acheter à tout va ces nouvelles sapes #tropàlamodequivontmemettreenvaleur, provenant de Chine et fabriquées par des enfants payés quelques centimes de l’heure et exposés à des composants ultra nocifs pour la peau.

La planète serait ravie. Car l’industrie textile est parmi les plus polluantes au monde. 1,7 milliards de CO2/an. Entre 7000 et 11000 litres d’eau pour un jean, soit un peu plus de 50 baignoires remplies (ça en fait des bains pour un seul jean, hein ?). Alors, prêts à changer votre consommation et à passer au minimalisme ? (lisez mon article à ce sujet ici ) Et si vous avez vraiment besoin d’une nouvelle veste pour cet hiver, je vous recommande d’acheter d’occasion !

Des vides dressing sont de plus en plus organisés, des friperies apparaissent comme des champignons, et il est aussi possible d’acheter en ligne, sur Ricardo, Anibis, le Bon Coin , Kijiji au Québec, ou encore Vinted !

6. Écouter son cœur et ses principes

C’est cette petite voix au fond de vous qui cherche tant à être écoutée. Nous

passons beaucoup d’énergie à faire des choses qui nous déplaisent. Je vais notamment parler de notre travail. Car oui, dans notre société, nous investissons beaucoup pour notre emploi. Certains y investissent même leurs âmes. Réfléchissez. Pensez-vous réellement que votre bien le plus précieux, votre temps (car oui, vous n’êtes pas immortel hélas ! ), mérite d’être investi dans une entreprise aux valeurs que vous ne partagez pas ? Dans un emploi que vous n’aimez pas faire ? Simplement pour plus d’argent ?

Et si au lieu de ça, vous investissez ces 42h par semaine dans quelque chose qui a du sens pour vous, qui contribue de façon positive à la société et à l’environnement, qui interfère dans la production des géantes entreprises (et du système capitaliste, car oui : vous – vos collègues = chute d’un empire et plus d’pognon dans les poches du patron). Imaginez. Osez.

7. Aimez

Ça parait simple et pourtant le monde en a tellement besoin à l’heure de l’alerte générale. Une fois que vous vous aimez et que vous vous respectez, vous pouvez aimer tout ce qui vous entoure. Aimez les autres, même s’ils sont encore inconscients, et pardonnez-les pour cela. Peut-être allez vous en aider certains à s’éveiller et à suivre le même chemin que vous, ce qui, petit à petit, pourrait faire un très grand nombre de personnes capables de faire la différence.

Allez du courage ! C’est en s’y mettant aujourd’hui que nous aurons peut-être réussi demain !

Nathalie

Depuis toujours, l’écologie et le respect de la nature font partie des convictions de Nathalie Laforge qui croit profondément que le développement durable passe avant tout par une transformation profonde et un développement personnel de l’être humain.

Dans cette nouvelle chronique, Nathalie nous accompagne dans un voyage entre bien-être et durabilité et nous propose des solutions pour allier écologie et santé du corps et de l’esprit!