FUROSHIKI, L’EMBALLAGE ECOFRIENDLY

Un art japonais qui connait un succès grandissant chez les "zero déchet"!

Même lorsqu’on est un fervent opposant au jetable, il est difficile d’offrir un cadeau sans emballage. Une solution, qui a gagné en popularité dans la communauté « zéro déchet » ces dernières années, c’est le Furoshiki, une technique traditionnelle japonaise dont les origines remonteraient au 8e siècle.

On s’emballe pour le Furoshiki!

Le concept est simple. Il suffit d’envelopper son présent dans un grand morceau de tissu fin et d’en nouer savamment les extrémités pour obtenir un joli paquet. L’avantage? En plus d’être esthétique, cet emballage est réutilisable. En famille ou entre amis, on pourra se les échanger au cours des belles occasions de l’année… et si votre entourage n’est pas emballé par les Furoshikis? Vous pourrez sûrement demander à les récupérer une fois la fête terminée.

LUSH précurseur dans nos contrées

Une des premières grandes enseignes à avoir popularisé le Furoshiki en Europe, est la chaîne de cosmétiques LUSH. Si je ne suis pas forcément toujours d’accord avec les ingrédients utilisés dans leur produits et que je les considère dans la team « grande distribution », je dois avouer que cette initiative de proposer de beaux tissus colorés comme paquet cadeau à réutiliser est une bonne idée qui a le mérite de mettre en lumière le gaspillage monstre lié aux emballages de fêtes.

Autre problème, qui est malheureusement utilisé comme argument de vente par la marque, les tissus LUSH sont fabriqués 100% à base de bouteilles en PET recyclées, or on sait que les tissus synthétiques chargent les eaux en microparticules de plastique à chaque lavage. Plus d’explications à ce propos ici: Greenwashing H&M et ses habits en bouteilles recyclées.

Bon point quand même, pour aider et encourager les gens dans l’art délicat du Furoshiki, LUSH a réalisé de petits tutos diffusés sur ses chaînes YouTube. On vous propose ici une version basique expliquée en 40 secondes:

MUSUBI, LES GRANDS PRO DU FUROSHIKI

Il existe même des enseignes spécialisées dans le Furoshiki, comme la maison Musubi de Kyoto connue pour ses motifs originaux et colorés. Malheureusement, si les précieux tissus sont réalisés avec grand soin, il semble que les matières utilisées ne soient pas BIO. Toutefois, pour le plaisir des yeux et les nombreuses techniques enseignées moins de 5 minutes, je ne résiste pas à l’envie de vous poster une vidéo utilisant leurs produits:

Quelques conseils

  • Dans la mesure du possible, choisissez des matières ecofriendly
  • Commencez par des nœuds simples avant de vous lancer dans des réalisations s’approchant de l’origami
  • Prévoyez un petit peu de temps pour vous entrainer
  • Expliquez votre démarches à vos proches, vous pourrez sûrement faire de nouveaux adeptes!
  • N’ayez pas de gêne à redemander vos tissus, si vous sentez que la personne n’en fera pas bon usage
  • Utilisez un tissu pas trop épais pour faciliter la manipulation

4 modèles faciles à réaliser

Je ne suis pas fan des vidéos de 20 minutes qui contiennent trop de blabla hors sujet. Voici donc une dernière capsule qui va droit au but et vous montre comment réaliser 4 emballages en 2 minutes et 30 secondes.

Sachez encore que la technique s’applique aussi pour transporter des bentos ou des vêtements et qu’il y a même des tutos pour réaliser des sacs de courses.

Leïla Rölli

Photo en tête d’article: www.musubi-furoshiki.com