Balance ton Greench

Par Nathalie Laforge

Noël arrive à grand pas, et c’est la meilleure occasion de l’année pour se réunir afin de partager des moments de douceur, d’amour…et de débats ! 

Si toi aussi tu es considéré comme l’écolo de la famille, le rebelle, la marginale… Que tes maîtres mots sont “bienveillance” et “tolérance”… mais que tu as quand même envie de pousser un petit coup de gueule pacifiste pour soulager tes désarrois causés par nos copains les Greench… Cet article est fait pour toi !

Balance ton Greench pessimiste !

“de toute façon, c’est trop tard”

 

Balance ton Greench pro-déni ! 

“une extinction de masse ? le réchauffement climatique ? et puis quoi encore, la mise en danger de l’espèce humaine ?”

 

Balance ton Greench autruche !

“oui j’ai lu que Nutella était responsable d’une grande partie de la déforestation massive pour la production d’huile de palme, mais bon il y avait une super promo pour 3 pots achetés !”

 

Balance ton Greench optimiste !

“attendons simplement que nos gouvernements soulèvent des solutions et tout ira bien”

 

Balance ton Greench « culpabilisateur » !

“tu privilégies les circuits courts, tu réduis tes déchets, tu boycotts les multinationales, tu te déplaces à vélo dès que possible…Enfin bon hier je t’ai quand même vue boire avec une paille en plastique ! C’est bien beau de faire la morale aux autres hein !”

 

Balance ton Greench amalgameur!

“ah ces écolos ! ‘sont bons qu’à fumer du chichon et à faire l’amour avec des arbres! Tous des vegan extrémistes complètement perchés qui veulent vivre dans des grottes comme à l’âge de pierre !”

 

Alors on fait quoi avec tous ces profils délicats qu’on aurait envie parfois de transformer en compost ? 

Premièrement, on les pardonne ! Oui vraiment, même si c’est dur. Ils ont des paradigmes visiblement très éloignés des vôtres, et même si ça vous fout en rogne, le premier pas à faire est de l’accepter. Acceptez que tout le monde n’ait pas la même sensibilité, la même conscience que vous.

Et après ? Essayez d’adapter votre langage en fonction de la personne que vous avez en face. Sachez qu’user de la colère n’est pas la meilleure solution pour vous faire entendre ! Même lorsque l’on vous sort les pires âneries… À votre tour, évitez les discours moralisateurs et culpabilisants. Enfin, acceptez aussi l’idée que vous ne pouvez pas changer les autres sans qu’ils en aient la volonté. Les convaincre ? Vous pouvez tenter mais vous risquez de vous épuiser. Le mieux selon moi, c’est de devenir des sources d’inspiration !

#Merrychristmas et #lovemygreench

 

Nathalie – Sobriété mon amour

Depuis toujours, l’écologie et le respect de la nature font partie des convictions de Nathalie Laforge qui croit profondément que le développement durable passe avant tout par une transformation profonde et un développement personnel de l’être humain.

Dans cette nouvelle chronique, Nathalie nous accompagne dans un voyage entre bien-être et durabilité et nous propose des solutions pour allier écologie et santé du corps et de l’esprit!