Se prendre en photo avec un félin est loin d’être inoffensif (pour l’animal)

Un nouvel article du Jeune engagé!

Photo: https://www.instagram.com/memphisdepay/

Début avril 2020, le jouer de foot Memphis Depay est au centre d’une polémique pour avoir posté plusieurs photos de lui et d’un « ligre », un félin résultant d’un croisement entre un lion et un tigre. Ce n’est pas la première fois, et surement pas la dernière qu’une célébrité s’affiche fièrement avec un félin. Ces photos tentant d’exacerber une virilité normative (je suis un dur, j’ai un lion) est bien loin d’être inoffensif pour le félin.

Pourtant, nombreux sont ceux qui défendent l’attaquant néerlandais et ses photos, évoquant que l’animal a toujours vécu en captivité, et qu’aucune maltraitance est à relever. Memphis lui-même s’est exprimé en affirmant : « Pour ceux qui ne connaissent pas les faits, taisez-vous. Les ligres ne sont même pas des animaux sauvages. Ils ne sont pas nés dans la nature, mais ont été créés par l’Homme. Je ne pense pas qu’ils survivraient, même à l’état sauvage. »

Memphis as-t-il raison? Si l’animal est né en captivité alors aucun problème pour en faire une marionnette? La réponse se trouve en allant chercher un peu plus loin que le bout de son nez. La question n’est pas de savoir si ce « ligre » a été maltraité ou non, mais bien de dénoncer le phénomène dangereux que perpétue l’athlète. 

En effet, dans un premier temps, ces félins ne sont pas fait pour la captivité, et si ils peuvent paraitre adorables en étant bébé, quelques mois plus tard ces bêtes peuvent faire plusieurs centaines de kilos et vous dégommez en trois secondes. Zut, plus possible de faire de photos! Il faut donc en reproduire d’autres, parce que les bébés sont trop mignons. C’est un peu le processus qui se produit en ce moment. Des gens achètent des animaux sauvages bébés (dans les pays ou la réglementation l’autorise) et très souvent s’en débarrassent quand ils sont adultes, car impossible de les gérer. 

Memphis n’a peut-être pas acheté ce félin, mais le fait de reproduire ces photos alimente le marché lucratif du trafic d’animaux, car celui-ci normalise à ses followers, quelque chose qui ne devrait pas l’être. 

De plus, l’idée que reproduire des animaux sauvages en captivité pourrait  sauver l’espèce est fausse. La reproduction des félins alimente un marché illégal, qui va à l’encontre de toutes idées de protection. La logique de reproduire comme bon nous semble toute espèce, ou de les croiser comme ici (ligre) est un jeu dangereux à laquelle nous jouons et pourrait se terminer en une disparition de l’espèce. 

Arrêtons de vouloir toujours s’approprier les espèces sauvages. Une orque n’a pas sa place dans une piscine, un lionceau n’a rien à faire dans ton salon tout comme un singe n’est pas un acteur.

 

« Le Jeune Engagé  » Johan Reboul

Envie de découvrir l’univers du « Jeune Engagé »? Vite! Allez faire un tour sur son site:

www.lejeuneengage.com

sources :
https://www.facebook.com/PETAFranceOfficiel/
https://www.lequipe.fr/