L’huile de palme et sa déforestation se retrouvent dans 51 000 produits alimentaires

Un nouvel article du Jeune engagé!

photo International Animal Rescue

Nous la connaissions omniprésente dans l’agroalimentaire mais les chiffres de OpenFoodFact restent édifiants. En effet, la plateforme collaborative ayant pour mission de constituer la plus grande base de données alimentaires, recense pas moins de 51 322 produits contenant de l’huile ou de la graisse de palme.

C’est bien cette surconsommation démesurée qui est en train de détruire les dernières forêts d’Indonésie et de Malaisie, d’accélérer la disparition d’espèces rares comme l’orang-outan et de menacer les populations locales d’expropriation. De la fameuse pâte à tartiner, aux bouillons de légumes en passant par les shampoings mais aussi les produits biologiques, l’huile de palme est partout. 

Pourquoi ne pas diversifier les huiles? Les industriels y voient une question de gros sous. En effet, l’huile de palme est l’huile la moins chère sur le marché, compte tenu de son grand rendement. Ces mêmes industriels défendent l’huile de palme en évoquant que les huiles alternatives nécessitent beaucoup plus de surface pour le même rendement.

Toutefois, il manque un élément à cette argumentaire. Les autres huiles comme le tournesol ou encore le colza, sont des plantes qui poussent dans des régions, comme en France, où les zones agricoles sont déjà présentes et sous-exploitées. Le seul problème de l’huile de palme est sa sur-exploitation, qui est concentrée à 85% dans deux pays. En 50 ans, l’Indonésie a perdu 50% de ses forêts, et les tronçonneuses continuent d’abattre les derniers arbres.
Depuis les dernières contestations contre cette huile omniprésente, les industriels tentent de donner une nouvelle image à l’huile de palme grâce à la certification « huile de palme durable ». Or, comme nous l’avions déjà dénoncé dans cet article, l’huile de palme durable n’est qu’une mascarade pour déculpabiliser le consommateur. Grâce à la plateforme OpenFoodFact, vous pouvez désormais faire des recherches sur différents produits pour voir leur composition. Un outil efficace pour se séparer une bonne fois pour toute de cette huile destructrice, et ainsi faire baisser sa demande.

« Le Jeune Engagé  » Johan Reboul

Envie de découvrir l’univers du « Jeune Engagé »? Vite! Allez faire un tour sur son site:

www.lejeuneengage.com

Sources :

https://fr.openfoodfacts.org/application-mobile-open-food-facts
https://sensei.family/blog/