Pour des multinationales responsables!

Les citoyen.ne.s suisses voteront bien sur la fameuse initiative

La Suisse, pays des initiatives populaires, verra bientôt sa population voter sur la responsabilité des multinationales quant à leurs violations des droits humains et leurs pratiques mettant à mal l’environnement, ceci même quand ces actes ont lieu à l’étranger.

Le texte déposé en octobre 2016 vise en effet à ce que les violations des droits humains et le non-respect des normes internationales en matière d’environnement aient des conséquences pour les multinationales et que ces dernières soient ainsi tenues responsables des dommages commis.

Après que l’initiative ait fait la navette entre les deux chambres du Parlement, c’est finalement le contre-projet « alibi » élaboré par le Conseil des Etats qui a été retenu par nos parlementaires. Or, celui-ci fait croire à l’inutilité de l’initiative, en considérant que les multinationales sont d’ores et déjà responsables et qu’il ne faudrait aucunement les obliger à quoi que ce soit d’autre qu’à la simple publication d’un rapport annuel.

Ainsi, celles-ci s’en tireraient en faisant paraître une belle brochure sur papier glacé ventant leurs mérites, sans qu’aucune responsabilité ne puisse leur être imputée pour leurs agissements à l’étranger.

Or, la Suisse, siège de diverses entreprises aux pratiques peu reluisantes, telles que, notamment les fameuses Glencore, Nestlé ou Syngenta…

Le poids du lobby des multinationales est toujours extrêmement lourd au Parlement, défendu par une droite prenant des décisions en faveur de l’économie et au détriment du vivant et des droits humains.

Nous ne manquerons pas de vous parler plus en détails de l’initiative au moment de la votation, qui pourrait avoir lieu avant la fin de l’année.

Je vous conseille également de jeter un coup d’œil au site internet de l’initiative qui regorge d’informations sur les pratiques écocidaires et inhumaines de ces multinationales irresponsables.

Il n’est par ailleurs pas trop tard pour commander votre drapeau afin d’afficher votre soutien aux yeux de votre voisinage !

Cloé Dutoit