ÇA RESSEMBLE À QUOI UN SITE DE RENCONTRES ÉCOLO?

Quand avoir un mode de vie vert est le plus important des critères!

  • Jean-Guy avait tout pour plaire, mais j’ai décroché quand il a jeté son mégot par terre.

 

  • Myrthe avait du répondant et beaucoup d’humour. Ça a foiré au petit déjeuner quand, croquant à pleine dents dans sa tartine de Nutella, elle a déclaré froidement « de toute façon les orangs-outans c’est dégoutant ».

 

  • Brian, c’était un grand sportif avec du charme à revendre, mais ça n’a pas collé: auto-McDo-Zalando, il pratiquait la trilogie écocide avec frénésie, se ruinant en fringues et en Big Tasty. On n’est même pas restés amis.

 

Votre pouce a des cloques à force de swiper sur Tinder? Malgré vos efforts dans la vraie vie, l’inscription aux cours de poterie, les randonnées entre célibataires, les leçons de kizumba et votre sélection ratée à « l’Amour est dans le pré » vous ne trouvez toujours ni âme sœur, ni ami.e.s qui partagent votre mode de vie ecofriendly?

On a peut-être une solution, ce sont les sites de rencontre pour amoureuses et amoureux de la nature!

Le pionnier

Greensingles.com (en anglais) est l’un des premiers à s’être lancés dans le business des amours écologiques. Actif depuis le tout début des Internets, le site permet par exemple de « matcher son futur crush » selon son régime alimentaire conscient (végé, vegan, flexi), ses passions durables (yoga, permaculture, rando) ses intérêts et souhaits ecofriendly (bénévolat, décroissance, minimalisme, volonté active de paix dans le monde).

Le site tient même un livre d’or public sur lequel on peut lire les nombreux témoignages, parfois farfelus, de couples ayant trouvé l’amour au bout du clavier. À lire ici: Success_stories.

Greensingles.com propose une version gratuite assez complète pour toutes et tous, sans distinction de genre, avec possibilité d’accéder à plus de fonctionnalités à partir de 11$ par mois.

Ce qu’on apprécie? À l’inscription, on choisit son genre (femme, homme, intersex ou trans), puis son orientation sexuelle (asexuel, gay / lesbienne , bisexuel ou hétéro). Le réseau est mondial et les profils hauts en couleurs… avec le vert comme teinte dominante!

Le design, très Windows 98 est quand même à revoir… mais pour ceux qui préfèrent  le graphisme de Window XP, un poil moins vieillot, il existe www.planetearthsingles.com qui est purement et simplement la copie de Greensingles.com (hébergé par la même société, même contenu, mêmes utilisateurs) mais avec une interface différente.

« Pour des relations durables »

Un slogan astucieusement trouvé pour Ecolorencontre.com. La plateforme, en français, propose un tchat avec webcam, une messagerie interne et des cadeaux virtuels pour appâter l’amour . Calibré pour les hétéros, le logiciel définit lui-même vos préférences amoureuses à l’inscription, à vous de les modifier rapidement. Sur ce site, on est soit femme, soit homme. Testé avec un faux profil pour les besoins de l’enquête, il nous a été impossible de changer le sexe de la personne de nos rêves. On espère qu’il s’agit juste d’un bug, on est quand même en 2018, bon sang!

Le bon point, en demi-teinte, le site est gratuit pour toutes et tous.  Mais attention, seuls les hommes devront payer un supplément pour accéder aux versions prémiums… on veut l’égalité? Alors les femmes aussi devraient payer! Pourquoi pas tout gratuit? Simplement parce que ça permet de faire le tri sur les véritables motivations des adhérents.

Partant du principe que tout le monde aime la nature sur la plateforme, on peut filtrer les candidats grâce à des critères un peu étranges, tels que signe astrologique, webcam ou non, revenus, orientation religieuse ou couleur préférée. Les profils proposés dans la région étaient majoritairement incomplets: difficile de faire son marché quand on a aussi peu d’infos que descriptions physiques et pseudos.

En gros, pas la meilleure impression, mais d’autres sites assurent que c’est « LA MEILLEURE » plateforme de rencontres pour écolos…ils ont peut être été payés pour dire ça? On vous laisse tester, l’amour se cache souvent là où on ne l’attend pas. Tenez-nous au courant!

Les amoureux verts

Greenlovers.com en français ou en anglais, nous apparait comme soigné, consciencieux et vraiment axé écologie. Pour commencer, on est soit un greenlover, soit une greenloveuse et on recherche soit un greenlover, soit une greenloveuse, soit des amis. Mais pas tout en même temps.

Le terme « Green-Lover » nous vient des USA et désigne un style de célibataires pour qui l’implication écologique est un critère de choix dans la recherche d’amitiés et plus si affinité.

Après confirmation du compte, on doit répondre à un questionnaire très complet en cochant des cases. Préférences alimentaires, musicales, sportives, cinématographiques, description détaillée de soi, apparence physique, vie professionnelle, aspirations, engagements et j’en passe.

Il vous faudra compter 10 bonnes minutes pour compléter le profil, à savoir qu’on peut aussi bien sauter ces étapes et ne rien dévoiler… chacun est libre de jouer la carte mystère, au risque de se faire préférer des profils plus éloquents.

L’inscription est gratuite et les validations des profils sont manuelles, ce qui permet de faire le tri. Il faudra payer un abonnement pour avoir la possibilité d’envoyer plus d’un message par jour, à vous de voir si vous êtes adeptes de la slow drague à l’ancienne, (une lettre de temps en temps) ou préférez les discussions style rafales.

Il existe plusieurs communautés de Green Lovers à travers le monde: belge, suisse, québécoise, française, anglaises (avec deux variantes juste bio ou bio vegan), américaine, etc etc.

 

C’est BIO l’amour!

Amours-bio.com existe depuis 2007 et s’est forgé une belle petite réputation grâce à une forte médiatisation dans l’hexagone. Assez similaire à Green Lovers mais pas forcément exactement pareille, la plateforme française permet également de s’inscrire gratuitement, ce qui donne accès à tous les profils.

Attention, pour dépasser le stade de la simple consultation des comptes personnels, comme envoyer un message ou lire ceux qu’on reçoit, il faudra payer: 3 mois pour 21€, 6 mois pour 31€. Oui, même en amour, le bio c’est plus cher.

La moyenne d’âge tourne autour des 50 ans. Le site permet de trouver conjoint.e (hétéro ou homo) et /ou ami.e.s. Le design est un peu vieillot, avec en prime quelques photos très kitchs, chatons compris.

En résumé, on le recommande volontiers à tonton Pedro, 58 ans, qui vit dans un petit village de montagne et qui peine à trouver l’amour à la supérette du coin.

Le plus? Le Amours bio propose aussi un super blog accessible sans inscription qui fourmille de recettes, conseils, astuces et infos écolos: Amours bio, le mag!

Des sites de rencontres ecofriendly, il en existe bien d’avantage, comme green-passions.com en anglais, très porté bains de forêt, potagers urbains et spiritualité, ou encore bioflirt.com, site en français, qui offre 3 jours d’essai gratuit avant prise d’abonnement. Contrairement à son nom, on y trouve majoritairement des personnes recherchant de véritables histoires plutôt que de brefs batifolages dans le foin. D’entrée, comme sur Tinder, on détermine sa zone de chalandise, pour celles et ceux qui veulent pouvoir se rendre en vélo à leurs rendez-vous galants.

On espère que cette sélection non-exhaustive des sites de rencontre sans OGM vous aura plu, en vous rappelant qu’en s’affranchissant des diktats de la société, on peut très bien être célibataire et parfaitement heureux!

 

Leïla Rölli

PS: comme d’hab, il s’agit d’un article spontané qui ne reflète que l’avis de l’auteure. Aucune demande ni subvention n’a été reçue des sites mentionnés.