VOYAGER SANS EXPLOSER SON QUOTA CO2

Cloé nous donnes 13 trucs et astuces pour réduire notre impact touristique

Cloé de greeneat_ch est notre référence en matière de style de vie vegan. Dans ce nouvel article elle nous propose quelques moyens pratiques pour voyager un peu plus vert. 

 

« Les vacances c’est fait pour se relaxer et profiter, on ne va quand même pas demander nos cocktails sans pailles ?! »

« Moi je pars avec plein de place dans ma valise pour pouvoir rapporter des tonnes de choses ! »

 

Pour la plupart des gens, les vacances riment avec farniente, apéro et découvertes, MAIS cela peut tout à fait aller de pair avec des vacances respectueuses de l’environnement (au maximum).
Pour faire suite à mon article sur mon séjour à Bali dans lequel je vous ai fait part de mes impressions très négatives sur cette île – en particulier à cause de l’horreur environnementale qui y a lieu -, je vous propose aujourd’hui des moyens de passer des vacances plus respectueuses de l’environnement, des animaux et de votre conscience.

Lors des préparatifs

1. La destination

Si possible pas trop lointaine pour limiter les émissions liées au transport. On peut également choisir sa destination en essayant de s’informer sur l’état des lieux (pollution plastique, atmosphérique etc.) mais aller dans un pays à « problème » peut également permettre de les sensibiliser à la cause !

2. Le moyen de transport

Il compte pour une bonne partie de l’empreinte écologique de votre voyage ! Si vous voulez allier sport et vacances, optez pour le vélo. Sinon, le mieux reste le train (ne cédez pas aux vols scandaleusement peu chers des compagnies low cost…), voire le bus de voyage ou le covoiturage (plus de personnes dans un seul véhicule).

Le bateau n’est pas au top du tout et encore moins si on opte pour une croisière all-inclusive, temple de la surconsommation. La voiture n’est pas la meilleure des solutions, mais toujours mieux que l’avion, qui, en plus des émissions monstrueuses de CO2, engendre des tonnes de déchets plastique (repas, accessoires etc.). Bien entendu, pour faire de longs voyages, il n’y a pas vraiment d’autres solutions pour le moment, donc le mieux est de privilégier les séjours pas trop lointains ou de compenser son trajet grâce à MyClimate

3. Le logement

Optez pour un hébergement « éco-friendly ». Une petite recherche sur votre navigateur internet (optez pour Ecosia si ce n’est pas encore fait) vous permettra de trouver votre bonheur !

4. Du durable

Prenez de la vaisselle réutilisable et/ou une lunchbox pour vos envies de take-away. Emmenez par exemple une cuillère pour les glaces à l’emporter afin d’éviter celles en plastique !

5. Produits d’hygiène

Optez pour des produits respectueux de l’environnement (savon et shampoings solides trouvables en magasins bio) afin de ne pas polluer les eaux de votre lieu de vacances ! Votre peau vous remerciera et en plus, ça prend moins de place ! Et pour les filles, privilégiez une cup plutôt que des tampons/serviettes (attention, si vous avez un stérilet ça peut ne pas être adéquat. Renseignez-vous)

 

6. Crème solaire

Choisissez-en une en étant sûr.e que vous ne vous tartinerez pas avec des produits néfastes pour vous et l’environnement. En plus de cela, si vous vous baignez, prenez-en une qui n’endommage pas les coraux et n’empoisonne pas les animaux. Une petite séléction par ICI . Le mieux étant encore de vous protégez avec des vêtments ! (100% coton bio bien entendu 😉)

 

7. Halte aux sacs plastique

Pensez à prendre des sacs en toile pour vos courses. Cela vous permettra de refuser les sacs en plastique qui sont très souvent proposés à chaque achat !

Sur place

8. Plasticfree

Évitez le plastique au maximum. Quand vous allez vous balader, pensez à emmener avec vous votre vaisselle et vos sacs en toile et n’ayez pas honte de dire « non » quand on vous propose un objet plastique dont vous ne voulez pas !

9. Non aux pailles

J’imagine que vous devez être assez au courant de l’impact négatif des pailles en plastique sur l’environnement. N’oubliez pas de commander en précisant ne pas en vouloir ! Et si vous buvez un cocktail avec glace pilée ou je ne sais quel autre breuvage compliqué à consommer sans paille, ayez-en une réutilisable (inox/bamboo/verre) sur vous 😉

10. Eau

Prenez une gourde avec vous, que ce soit pour le trajet ou sur place et remplissez-la aux différents points d’eau que vous croiserez ! Certes, dans certaines régions du monde l’eau n’est pas potable, MAIS ce n’est pas une raison pour ne pas prendre avec vous une gourde réutilisable ! En effet, dans pas mal de pays des choses se mettent en place pour limiter la consommation de millions de bouteilles d’eau individuelles chaque jour. Exemple, à Bali, énormément d’hôtels et de restaurants mettent une fontaine à eau consignée à disposition. Oui, ça reste de l’eau Nestlé, mais au moins elle est dans un contenant de 19l. consigné… (Pour les plus réfractaires, il semblerait que l’on puisse désormais acquérir des purificateurs d’eau pas trop chers. A voir !)

J’ai personnellement réussi à faire passer une gourde en verre au contrôle à l’aéroport ! Buvez simplement tout le contenu avant le contrôle et remplissez-la à un point d’eau avant d’embarquer (attention, écrivez un mot à l’aéroport avant de le faire pour être vraiment sûre puisqu’il paraîtrait qu’ils n’ont pas tous la même politique concernant les gourdes en verre…)

 

11. Activités

À bas les zoos, tours en jet-ski ou en quad et vive les randos (sans laisser traîner ses déchets), les tours à vélo, visites aux musées et j’en passe !

12. Nourriture

Mangez vegan !! Je vous le répète constamment, mais avoir une alimentation végétale est le meilleur moyen pour faire drastiquement chuter votre empreinte carbone (bon, si vous prenez l’avion tous les mois là il y a un autre soucis, mais on se comprend…)
En plus de cela, si vous souhaitez respecter encore plus le pays que vous visitez, consommez local… et bio si possible !

13. Surconsommation

Passer vos journées à faire tous les magasins des environs et remplir votre valise d’acquisitions inutiles est loin d’être éthique et écoresponsable ! Surtout quand vos enseignes privilégiées sont Primark, H&M, Zara, Bershka etc.
N’achetez que ce dont vous avez réellement besoin et pensez éthique : on préfère la qualité à la quantité !
Le must ? Les boutiques de seconde-main !

 

Voilà, je pense avoir fait le tour des points qu’il me semblait important d’aborder ici pour passer des vacances plus respectueuses de l’environnement. J’espère que vous les mettrez en place et, si vous n’avez rien appris dans cet article car vous faisiez déjà tout auparavant, et bien c’est super !
Ah et puis le top du top, c’est de ne pas se cantonner à adopter ces différents gestes durant les vacances, mais plutôt au quotidien. Ce sont des choses toutes simples qui font une grande différence !

A bientôt pour un prochain article, et d’ici là, belles vacances !

Cloé Dutoit

Retrouvez toutes les recettes de Cloé (in english, please!) sur son site:

Greeneatch.wordpress.com et sur son compte Instagram